Vente aux Enchères Exceptionnelle de Grands Vins d'Alsace de 1990 à 1950

Le Dimanche 29 octobre la Confrérie Saint Etienne d’Alsace organise une grande vente aux enchères de vins d’Alsace issus de son oenothèque. Répartis en 100 lots panachés de 6 ou 12 bouteilles, les 792 flacons proviennent de plus de 100 producteurs et couvrent 33 millésimes de 1990 à 1950. Rarement une vente aux enchères aura rassemblé autant de grands vins d’Alsace sélectionnés et conservés dans des conditions optimales.

Image
L'Oenothèque de la confrérie Saint Etienne

Parmi les pépites de la vente, plusieurs millésimes de Riesling Clos Sainte Hune de Trimbach dans les années 60 et 70, ainsi que des vieux millésimes des maisons réputées comme Léon Beyer, Paul Blanck, Marcel Deiss, Hugel et Fils, François Kientzler, Weinbach ou Zind-Humbrecht. Pour les amateurs plus connaisseurs de la région, on trouve également par exemple de nombreux vins issus du Brand de la maison Auguste Hurst, du Clos Saint Landelin à Rouffach, ou encore des vins des crus Schlossberg  et Schoenenbourg.

Des grands vins sélectionnés spécialement pour la vente

Les vins présentés à la vente sont d’une très grande qualité, pour trois raisons

  • Des vins Sigillés : seuls les vins qui obtiennent le Sigille de qualité de la Confrérie Saint Etienne sont stockés dans l’Oenothèque. Ce concours récompense chaque année les meilleurs vins en terme de qualité et de typicité présentés par les vignerons membres de la confrérie.
  • Conservation optimale et rebouchage : les vins sont conservés dans la cave souterraine du Château de Kientzheim, cave climatisée à 12 degrés. Chaque bouteille est enveloppée dans un sachet protecteur pour protéger son étiquette de l’humidité et des frottements. Tous les 25-30 ans les bouteilles sont débouchées, dégustées et rebouchées après remise à niveau et léger sulfitage. Le catalogue indique les bouteilles qui ont été rebouchées.
  • Choix des bouteilles en fonction de la couleur et du niveau : Lors de la sélection des cuvées à mettre en vente, seules les bouteilles avec les niveaux les plus hauts ont été retenues. Les couleurs des vins ont été observées pour retirer les vins oxydés. Sur cette photo de 4 bouteilles de pinot blanc, un seul flacon a été retenu pour la vente  : deux avaient des niveaux trop bas et une avait une couleur oxydée.

Image
Une sélection rigoureuse des flacons

Si tous les vins se boivent encore bien, on peut les classer en trois catégories:

  • des vins âgés qui se boivent encore bien aujourd’hui, parfois légers mais toujours élégants.
  • des grands vins qui sont à leur apogée, qui se présentent encore sous tous leurs meilleurs attributs et qui se conserveront encore 10 ans au moins
  • des vins exceptionnels, immortels, issus des meilleurs terroirs d’Alsace.

La dégustation qui aura lieu  pendant la vente permettra de découvrir quelques vins de L’Oenothèque.

Catalogue en ligne avec photos et prix de vente

Le catalogue web permet de naviguer lot par lot et de visualiser les bouteilles, qui ne seront pas exposées avant la vente. Les niveaux, couleurs et étiquettes sont ainsi visibles. Nous consulter par email en précisant les lots concernés à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. pour obtenir des photos de plus haute résolution.

Certains vins ont été dégustés depuis 2 ans lors des séminaires organisés au château de Kientzheim. Lorsque c’est le cas, les notes de dégustation seront référencées dans la page du lot spécifié derrière les liens. Les producteurs ont parfois des informations sur l’origine des vins. Ils ont été contactés et apporteront des précisions sur les terroirs ou les vignes dont sont issues certaines cuvées. En particulier, avant l’arrivée des grands crus, certaines vins issus des meilleures parcelles portaient des noms comme « réserve particulière », « grande réserve » ou « cuvée exceptionnelle ».

Cliquer ici  pour accéder au catalogue en ligne avec les prix d'adjudication

 

Thierry Meyer