Inauguration de la boutique VINI à Riquewihr

Inauguration de la boutique VINI à Riquewihr
2 Juin 2005

L'inauguration a eu lieu Jeudi dernier à Riquewihr en présence du gratin local, des artisans qui ont rénové la vieille maison, de plusieurs vignerons partenaires ainsi que de quelques amateurs, restaurateurs et sommeliers.

La maison date de 1545 mais a été parfaitement rénovée, et abrite un magasin de vin regroupant ce qui se fait de plus renommé dans la plupart des régions de France. Idéal pour les touristes de passage qui cherchent une ou deux bonnes bouteilles à ramener chez eux (on pense aux américains et aux japonais), la boutique pourrait également servir de lieu d'approvisionnement aux amateurs locaux à la recherche d'une bonne bouteille lors d'une dégustation ou d'un repas, et qui ne veulent pas faire 300km pour acheter une bouteille.

Les prix sont au niveau des prestations et de l'objectif de vente au détail, mais comportent quelques belles références à prix accessibles :

  • Crozes Hermitage Thalabert 1990 à 50 €
  • Cote Rotie La Landonne 2000 - René Rostaing à 48.60 €
  • Puligny 1er Cru Clavoillon 2001 - Domaine Leflaive à 54.30 €
  • Clos Vougeot 2001 de Meo-Camuzet à 91.80€
  • Saint Chinian "La Gloire de Mon Père" 2000 - Clos Bagetelle à 19.80€
  • Château Coutet 1988 à 68€

Les millésimes proposés sont haut de gamme (beaucoup de 86 en Bordeaux rive gauche et 88 en Barsac) et on peut trouver des vins prestigieux moins chers que chez Lavinia (si ça peut servir de référence :-) : Mouton 1986, Pichon-Comtesse 1986, Margaux 1986, mais aussi Romanée Conti 1991, Vega Sicilia Unico 1994, etc...

Les 15 références alsaciennes de 7 producteurs sont des bouteilles de prestige parfois difficiles à trouver, et proposées à des prix compétitifs (85.50 € le Clos te Hune 1999 de Trimbach, combien départ cave ?). C'est également uniquement ici qu'on trouvera les SGN 76 de Hugel, le domaine ayant cessé de les vendre directement. Comme les quelques bouteilles de vin d'Alsace sont vendues une poignée d'euros plus chères qu'au domaine, et qu'elles sont destinées à être vendues à l'unité, le coût de transport en voiture des 30 km de plus à faire pour acheter 1 bouteille justifie pleinement de ne pas se déplacer au domaine.

Une fois le magasin connu des millions de touristes qui visitent le pavé de la rue principale à Riquewihr chaque année (en faisant un des villages les plus visités de France), nul doute qu'il trouvera son équilibre. Si j'ai des craintes à émettre, ce n'est pas sur la clientèle, c'est plutôt sur l'approvisionnement. Combien de temps trouvera-t-on des bordeaux 86, des bourgognes 2002, des Rhône 1990, de l'Hermitage la Chapelle 1983 et 1978 ? A Bordeaux, il faudra sauter sur 1990, puis 5 et 96. Le début des années 90 a marqué un gros trou dans la qualité des millésimes en France, les approvisionnements resteront l'enjeu essentiel de la continuité du succès à venir.

Le cocktail /dégustation qui a suivi l'inauguration, a été arrosé avec de belles bouteilles et quelques vieux fromages (dont un Comté de 2001) sélectionnés et affinés par Maître Anthony:

  • Pol Roger Millésimé 1996 (36.80€) : un vin vif, charnu, qui tient bien ne bouche tout en gardant beaucoup de fraîcheur. Bien

  • Macon Clessé Tradition 1996 – Domaine de la Bongran (31.5€) : un vin gras, dont l’apparence presque sirupeuse donne à penser quant à sa texture. La bouche est aérienne, parfumée en laissant une impression de raisin mur qui n’a pas perdu son acidité. Superbe. Très Bien.

  • Riesling SGN 1976 – Hugel et Fils (118.5€) : Une cuvée toujours au top qui n’en finit pas de séduire. Miel, fumée, encaustique, cire, fleurs séchées, le nez est complexe. La bouche est légèrement moelleuse avec un coté huileux donné par la patine de l’âge qui mélange gras et sucre. Un vin toujours équilibré, qui se boit sans soif, qui se goûte, se regoute. Excellent ! 

  • Chambolle Musigny 1er Cru les Baudes 2001 – Sérafin : Le vin est encore jeune, avec des notes de cerise au nez. En bouche les tanins sont présents et fins, assez doux mais puissant. Un vin qui a beaucoup de potentiel, probablement à point dans 4-5 ans ? Très Bien

  • Crozes Hermitage Thalabert 1990 – Jaboulet (50€) : La robe trahit une légère évolution, les nuances d’encre se font moins opaques sur les bords et virent au rouge brique. Le nez est un régal pour tout amateur de syrah : olive, lard fumé, sur des notes un peu épicées de toute beauté (laurier, girofle). La bouche est souple et grasse sans donner dans un équilibre moelleux, le vin est sec, ce qui ne l’empêche pas de se prolonger en bouche de manière interminable. Très Bien

Thierry Meyer

Boutique Vini – Riquewihr

Voir le site web de la boutique