Bonne Année 2009 !

Bonne année à tous les buveurs de vin d'Alsace

Buveurs occasionnels de riesling ou pinot blanc dans une brasserie alsacienne de la capitale de votre choix, ou éclaireur qui sillonnez la Route du Vin à la recherche des secrets les mieux gardés, que 2009 soit l'occasion d'associer les vins d'Alsace à des moments de convivialité et à des rencontres autour d'un verre. Si la dégustation est un exercice pédagogique ou journalistique intéressant, la déglutition est tout de même la vraie finalité du vin. Avec modération, bien entendu, pour pouvoir en boire à nouveau le lendemain et les jours suivants !

Bonne année à tous les fins gourmets

Avec 51 grands crus depuis l'année dernière, et toujours autant de cépages, l'Alsace offre une diversité sans égal qui permet de trouver la bouteille qui accompagnera n'importe quel plat. La présence d'excellents gewurztraminers dans les millésimes récentes 2007 et 2006 devrait vous inciter à remettre les vins de ce cépage à table, que ce soit sur la cuisine asiatique, épicée, pimentée, les fromages à croute lavée ou persillés. Que 2009 vous permette de rencontrer l'accord parfait, ce moment jubilatoire ou le vin et le plat entent en symbiose en bouche et forment un tout supérieur aux seules qualités du plat et du vin goûtés séparément : lorsque 1+1=11, comme le résume Jean Claude Van Damme.

Bonne années à toutes les personnes nées une année en '9'

  • Pour les personnes nées ou à naître en 2009, que le millésime donne naissance à des vins de garde que vous pourez consommer pour vos 20  ou 30 ans, et de nombreuses années après si possible. Contrairement à une idée reçue très répandue, les vins d'Alsace sont parmi les vins du Monde qui supportent la plus longue garde.
  • Pour les personnes nées en 1999, même s'il est encore tôt pour boire du vin, n'oubliez pas d'encaver quelques Riesling Grand Cru si vous en trouvez encore, voire des sélections de grains nobles de pinot gris et gewurztraminer, encore disponibles par-ci par-là comme vous le verrez sur le site.
  • Pour les heureuses personnes nées en 1989, ce sera peut-être le moment de découvrir les vins de votre année de naissance. Millésime magique ayant donné des vins d'anthologie lorsque les rendements étaient maîtrisés, et surtout des vins de botrytis magiques, 1989 devrait vous donner le goût des vins d'Alsace à tout jamais. Quelle belle manière de démarrer une passion du vin...
  • Les personnes nées en 1979 vont découvrir que c'est une très belle année, en particulier pour le riesling, et que les meilleures cuvées se boivent particulièrement bien en ce moment. Et pas uniquement le Clos Sainte Hune, les meilleurs terroirs alsaciens ayant produit de grands vins. Le Pinot Noir 1979 de Paul Schwach originaire du Kirchberg de Ribeauvillé et dégusté en novembre dernier est un exemple magnifique de rouge à maturité.
  • Les personnes nées en 1969 vont pouvoir se faire plaisir pour leur 40e anniversaire, à condition de trouver du vin de leur année de naissance. A défaut d'avoir déjà fait vos emplettes lors de la vente aux enchères d'Octobre dernier à Kientzheim, il faudra surveiller le programme de dégustation de la confrérie Saint Etienne, car les 69 de l'Oenothèque sont magnifiques, à l'image du superbe pinot gris 1969 de Josmeyer dégusté en octobre dernier sur un risotto aux saint-jaques et parmesan, la veille de la vente.
  • Les personnes nées en 1959 ou 1949 ont la chance d'être nées en même temps que de grands vins. Je leur souhaite de pouvoir tomber au détour d'un rangement de cave ou d'une vente aux enchères sur un des grands flacons mythiques qui font la réputation de toute une région viticole, et de savourer ces moments de dégustation avec de nombreux amis. Les quinquagénaires pourront se proposer comme volontaire pour ranger, reboucher et inventorier les nombreux 59 qui se "morfondent" dans l'Oenothèque de la Confrérie Saint Etienne.

  

Bonne année à tous les lecteurs du site oenoalsace.com

Que 2009 vous apporte la santé, la joie des rencontres et de bonnes opportunités de continuer à découvrir les attraits du vin d'Alsace.

Thierry Meyer